Gwénolé & Paul remportent l’étape #1 des Globe Series!

Une semaine après la victoire de Paul et Gwénolé à bord de SMA sur la Monaco Globe Series, nous revenons sur cette course pleine de rebondissements. Pour la première épreuve des Globe Series, le nouveau championnant du monde IMOCA, le duo Meilhat-Gahinet a rempli ses objectifs en remportant la course devant une concurrence très sévère. Après…

Low tech Gwénolé

Low-tech et performance, un paradoxe?

Le partenariat avec le Low-Tech Lab va nous permettre d’emmener à bord des prototypes low-tech tels que des plans de spiruline ou de persil, un réchaud fonctionnant grâce au recyclage des déchets plastiques, un filet installé sur le pont pour récupérer les micro-algues… “Ce travail va nous permettre de confronter le paradoxe low-tech et performance et de le dépasser”. 

gwénolé Gahinet collaboratif

GWÉNOLÉ GAHINET : ” UN PROJET DE COURSE AU LARGE DOIT ÊTRE COLLABORATIF POUR ÊTRE PERFORMANT.”

 

Le projet Vendée Globe de Gwénolé Gahinet est basé sur le collaboratif. L’idée est de faire intervenir en permanence des compétences extérieures pour échanger des connaissances et ainsi gagner en performance. Grâce à un fonctionnement horizontal et décloisonné, des pépites vont pouvoir émerger dans tous les domaines, chaque collaborateur apportant ses qualités et ses richesses afin d’écrire une histoire ensemble sur le long terme.

paul-meilhat-embarque-gwenole-gahinet-pour-la-transat-jacques-vabre-r-1680-1200

PAUL MEILHAT EMBARQUE GWÉNOLÉ GAHINET ET TESTE UN NOUVEAU SYSTÈME DE FOIL !

Pour la Transat Jacques Vabre en fin d’année, Paul Meilhat a choisi d’embarquer son compère Gwénolé Gahinet, avec lequel il avait remporté la Transat AG2R il y a trois ans. D’ici au départ le 5 novembre, le programme sportif et technique est dense pour l’équipe de SMA : deux chantiers, de nombreux tests en navigation, des courses, des entraînements mais aussi l’essai d’un nouveau système de foil…

Solo Maître CoQ : un départ tout en douceur

Aux vues des prévisions météorologiques, la direction de course de la Solo Maître CoQ a décidé de réduire le parcours, initialement de 320 milles, à 270 milles. Le passage par Belle-Ile a donc été supprimé et remplacé par plusieurs allers – retours entre l’île de Ré et l’île d’Yeu, laissant la possibilité au comité de…

Courte étape avant la longue traversée

"Une vraie découverte!", ce sont les premiers mots de Gwéno lorsqu’il évoque ce tiers de parcours. C’est qu’effectivement le jeune navigateur, familier des parcours côtiers à vue avec les concurrents, s’est pour la première fois retrouvé "en course, seul, au milieu de l’océan". Pas facile de réaliser qu’on joue contre d’autres quand pas un mini…

Deuxième place après une course-contact!

Et de fait, il y avait une véritable course dans la course entre les deux protos de tête ayant navigué côte à côte pendant 12h, à se croire dans du match race! Le début de course s’est fait au près dans 15 nœuds d’ouest jusqu’à Groix, mais les conditions se sont ensuite prêtées à merveille…